TABLEAU | OBJETS D'ART | MOBILIER

Jean-Henri Cless (1774-1812) Portrait d’une jeune femme dans un paysage, dessin signé

Jean-Henri Cless (1774-1812) Portrait d’une jeune femme dans un paysage, dessin signé

530

Dimensions H. 24.5 cm × l. 17 cm
Epoque

Technique

Jean-Henri Cless (1774-1812)  Portrait d’une jeune femme dans un paysage, dessin signé 

Paris (75010), France - 75010
0676497593
  Contacter l’antiquaire

Description

Jean-Henri Cless (1774-1812) 

Portrait d’une jeune femme dans un paysage

signé « Cless fec » pour fecit en bas à gauche 

Encre brune et lavis d’encre brune sur crayon

Dimensions de la feuille : 31.5 x 22 cm

Taille du motif : 24.5 x 17 cm

Très simplement encadré sous verre sans cadre réel 32 x 22,5 cm

Ce portrait pré-romantique est typique du style vestimentaire et de la coiffure de la jeune femme de l’époque de l’Empire Napoléonien. Le fait qu’elle soit assise dans un paysage est également typique. Il s’inscrit pleinement dans le style néo-classique des célèbres portraits de l’impératrice Joséphine, par exemple, qui associe le sentiment romantique du paysage à une antiquité idéalisée.

Le jeune artiste – on sait qu’il est mort à l’âge de 38 ans – suit manifestement les traces de son maître, le peintre Jacques-Louis David (1748-1825), qui a également peint des portraits de femmes habillées de la même manière avec des poses étudiées, dont bien sûr le très célèbre Portrait de Madame Récamier.

Jean-Henri Cless est né en 1774 à Strasbourg, il est mort le 15 mars 1812 dans la même ville. 

Elève de Jacques-Louis David, il commence à être actif vers 1800 et expose à Paris aux Salons de 1804 à 1808.

Selon le dictionnaire artistique Thieme-Becke, il retourne en Alsace en 1811, où de nombreuses collections privées conservent ses œuvres.

Le Cabinet des Estampes et des Dessins de la Bibliothèque Nationale à Paris conserve six dessins et trois portraits miniatures.

Le Musée Carnavalet à Paris conserve un dessin représentant l’atelier d’un artiste en 1804, appelé « l’atelier de David », 

Le Musée de Saverne conserve un Portrait de Maurice Kolb signé et daté de 1810.


简体中文EnglishFrançaisItalianoРусскийEspañol