TABLEAU | SCULPTURE | TAPISSERIE | CADRE ANCIEN

IVAN DA SILVA BRUHNS

IVAN DA SILVA BRUHNS

1 500

« Masque » Huile sur panneau.

Ivan Da Silva Bruhns, plus
communément connu sous le nom de Ivan Da Silva Bruhns, est né à Paris en
1981. De parents brésiliens, le jeune homme décide de devenir peintre
après avoir déjà entamé des études de biologie et de médecine. Il va
donc se former seul à cette pratique et parvient à exposer ses premières
œuvres au Salon des Indépendants dès 1911, et au Salon d’Automne dès
1913.

Dans les années 20, sa carrière prend
une direction totalement inattendue. Atteint d’une grave maladie et à
la même époque confronté à des expositions d’art marocain, Ivan Da Silva
Bruhns décide de se consacrer à l’art de la tapisserie. Il rencontre
alors un franc succès et Raymond Cogniat dira même de lui qu’il est
« celui qui a le mieux compris la place du tapis dans le décor de
l’époque ».

5 RUE ANTOINE GAUTIER, Nice, France - 06300
06 37 36 32 91
  Contacter le vendeur
Catégories : , ,

Description

La formation initiale de peintre de
Da Silva Bruhns a énormément influencé son travail en tant que
tapissier. Il s’emploie à rénover l’art du tapis en proposant un style
géométrique et coloré par des nuances très sobres de l’art berbère. Très
élégantes, les créations d’Ivan Da Silva Bruhns sont déclinées dans de
vastes gammes de dessins ethniques aux couleurs de terre naturelle qui
séduisent de très grands décorateurs de l’entre-deux-guerres. Ses formes
entrelacées et soutenues par des motifs simples font office de
référence au cubisme de Picasso, artiste qui l’a beaucoup inspiré.

Après la Seconde Guerre mondiale,
Ivan Da Silva Bruhns abandonne la tapisserie pour revenir à la peinture
des premiers instants de sa carrière. Là encore il continue à appliquer
des principes qu’il suivait déjà et propose des œuvres très géométriques
et au coloris très dense.

S’il a commencé puis terminé sa
carrière en étant peintre, Ivan Da Silva Bruhns est surtout connu pour
son travail de tapissier. Au cours de sa carrière, il sera considéré
comme un grand maître du tapis. L’artiste participe à de nombreuses
expositions en France et à l’étranger. Il recevra même plusieurs
commandes de tapis pour les ambassades, les palais nationaux et les
grands paquebots. Ivan Da Silva Bruhns est décédé en octobre 1980, à
Paris.

Aujourd’hui encore, ses œuvres
continuent de séduire les amateurs de tapisseries. Pour exemple, un de
ses tapis (vers 1930) estimés entre 10 000 et 15 000 euros a été adjugé
57 500 euros chez Sotheby’s en 2018.

简体中文EnglishFrançaisItalianoРусскийEspañol