TABLEAU | OBJETS D'ART | MOBILIER

Portrait Romantique de Jeune Femme, Henri Grevedon, 1829

Portrait Romantique de Jeune Femme, Henri Grevedon, 1829

480

Epoque

Technique

Beau portrait romantique dans son cadre d’origine

78 avenue de Suffren, Paris, France - 75015
0695560298
  Contacter le vendeur

Description


PIERRE LOUIS HENRI GREVEDON (1776-1860)

«PORTRAIT DE JEUNE FEMME».

Gravure en noir signée datée en bas à droite « H.Grevedon 1829 ».

Dans son cadre d’origine en bois redoré à décor de palmettes dans les écoinçons.

EPOQUE RESTAURATION.

Vue: hauteur 31,6 cm x longueur 26,2 cm.
Cadre: hauteur 42,6 cm x longueur 37,2 cm.

Henri Grevedon est le fils d’un officier des gobelets du roi Louis XVI.
Il débuta sa formation chez deux élèves du peintre François Vincent et il étudia le modèle vivant à l’Académie où il reçut deux médailles d’honneur.
Il s’inspira du style de portrait mis à la mode par Jean Baptiste Isabey et se forma en parallèle à la peinture dans l’atelier parisien de Jean-Baptiste Regnault. Il se format pendant plusieurs années dans ce célèbre atelier et se présenta au concours du grand prix de peinture.
Il remporta le premier prix dit du torse et exposa en 1806 à l’Exposition Publique un grand tableau qui lui valut une médaille d’or de première classe.
Il courut le monde, allant chercher le succès en Russie en 1806 où il devint agrégé de l’Académie de Saint-Pétersbourg, séjournant en 1812 à Stockholm où il devint membre de l’Académie Royale de Suède, puis à Londres, enfin revenant à Paris en 1816. Bientôt il s’adonna complètement à la lithographie, et y trouva une immense réputation.
Il exécute de nombreux portraits peints, tableautins et miniatures, puis dessine directement sur la pierre, travaillant notamment pour l’atelier de Charles Motte durant les années 1820.
Parmi les personnalités qu’il représenta entre 1825 et 1845, on compte de nombreuses actrices et danseuses de son temps comme la Taglioni, Fanny Elssler, La Malibran, Léontine Fay, Lucile Grahn, Rachel, etc.
Il est nommé chevalier de la Légion d’honneur en janvier 1832.


简体中文EnglishFrançaisItalianoРусскийEspañol