TABLEAU | OBJETS D'ART | MOBILIER

Paire de Coupes en Porcelaine de la Manufacture Herend, Décor de Fleurs

Paire de Coupes en Porcelaine de la Manufacture Herend, Décor de Fleurs

1 400

Epoque

Belle paire de coupes richement décorées entièrement faites à la main par une des meilleures manufactures européennes de porcelaine.

78 avenue de Suffren, Paris, France - 75015
0695560298
  Contacter l’antiquaire

Description


Manufacture de Porcelaine Herend.

Rare paire de coupes à fruits en porcelaine hongroise.


Coupes et pieds ajourés imitant la vannerie.
Décor peint de fleurs multicolores.
Bordures peintes à l’or.

Dans le style de la porcelaine de Meissen.
XXème siècle.

En parfait état.

Dimensions:
Diamètre 18,5 cm.
Hauteur 14,3 cm.

D’autres pièces de la manufacture de porcelaine Herend sont disponibles.


La manufacture de porcelaine de Herend est spécialisée dans la porcelaine de luxe peinte et dorée à la main.
Elle est au milieu du XIXème siècle le fournisseur de la dynastie des Habsbourg et de l’aristocratie européenne. Beaucoup de ses modèles classiques sont toujours produits.
L’usine de Herend est fondée en 1826 par Vince Stingl comme une fabrique de poterie en terre cuite. Il y mène également des expériences sur la fabrication de la porcelaine. Stingl manque de fonds et fait faillite. Son créancier, Mór Fischer (en), prend le contrôle de l’usine en 1839. Mór Fischer, très ambitieux et créatif, commence la fabrication de porcelaine artistique la même année et devient très réputé et apprécié par l’aristocratie dès 1840. Le succès ne se dément pas non plus lors de la Première Exposition Hongroise d’Arts appliqués, de l’exposition de Vienne (1845), de l’Exposition universelle de 1851 à Londres, de l’Exposition universelle de 1853 à New York et de l’Exposition universelle de 1855 à Paris. Cette appréciation apparaît dans les commandes faites pars plusieurs maisons royales ; celle de la reine Victoria, de l’empereur François-Joseph Ier d’Autriche ou encore de Maximilien Ier du Mexique. Les noms de modèles et motifs désormais bien connus se réfèrent à ces prestigieux clients : Victoria, Esterházy, Batthyány, Rothschild, Apponyi.
Mór Fischer, dorénavant Móric Fischer de Farkasházy, est anobli par l’empereur François-Joseph en 1865. La manufacture devient officiellement le Fournisseur de la Cour impériale et royale en 1872 en remplacement de l’ancienne Manufacture de Vienne. C’est le premier âge d’or de la compagnie.
Fischer transfert la gestion de l’entreprise à ses fils en 1874. Le renouveau de la manufacture doit attendre la fin du siècle lorsque le petit-fils du fondateur, Jenő Farkasházy, en devient le propriétaire. Jenő Fischer Farkasházy, céramiste qualifié ayant acquis de l’expérience à l’étranger, et bien décidé à suivre les concepts de son grand-père. Homme de bon goût, il donne une nouvelle vie aux traditions et présente des nouveautés lors de l’Exposition universelle de 1900 à Paris et en 1901 à Saint-Pétersbourg.


简体中文EnglishFrançaisItalianoРусскийEspañol