TABLEAU | OBJETS D'ART | MOBILIER

Notre-Dame de Paris, Coupe Faïence Fine de Choisy, Manufacture Paillard & Hautin, Epoque Restauration

Notre-Dame de Paris, Coupe Faïence Fine de Choisy, Manufacture Paillard & Hautin, Epoque Restauration

290

Epoque

Rare coupe représentant Notre-Dame de Paris sous la Restauration en faience fine de Choisy

78 avenue de Suffren, Paris, France - 75015
0695560298
  Contacter l’antiquaire

Description


NOTRE-DAME de PARIS.
Belle coupe en faïence fine de Choisy.
Manufacture Paillard & Hautin à Choisy-le-Roi.

Coupe ou jatte de forme octogonale sur piédouche.
Décor en grisaille de frises de fleurs et médaillon central représentant le parvis de Notre-Dame de Paris au début du XIXème siècle, avant les travaux du baron Haussmann et de l’architecte Eugène Viollet-Le-Duc.

Au dos, marque en creux dans un écusson « P&H CHOISY 12 »

EPOQUE RESTAURATION.

Petites rayures d’usage.

Dimensions :
Hauteur 8,7 cm.
Longueur 24,2 cm.
Largeur 24,2 cm.

La faïencerie de Choisy-le-Roi a été fondée par les trois frères Paillart le 21 floréal an XIII (11 mai 1805). Valentin, Melchior et Nicolas Paillart se rendent acquéreurs d’un terrain de 4 hectares, situé sur une partie de l’ancien domaine royal, pour y installer leur manufacture de faïence. Ils vont commencer à produire de la faïence fine à décor imprimé à partir de 1808.
La faïencerie va devenir au fil du temps le principal centre de rayonnement de Choisy.
Propriété des frères Paillart de 1805 à 1824, la faïencerie est ensuite dirigée par Valentin Paillart et son associé Hippolyte Hautin. En 1836, le départ de Valentin Paillart laisse l’usine à Hippolyte Hautin, qui s’associe à Louis Boulenger (1773-1850). Leurs enfants Adolphe Boulenger (1805-1873) et Alexandrine Hautin (1814-1900) se marient, et ils ont quatre enfants, dont Hippolyte Boulenger (1836-1892) qui devient en 1863 propriétaire de l’entreprise à laquelle il donne le nom de H. Boulenger & Cie (Hautin Boulenger & Cie). Il transforme la faïencerie locale en une entreprise industrielle de premier plan au niveau national : la manufacture de faïence de Choisy reçoit plusieurs récompenses officielles aux Expositions Universelles. En 1889, Hippolyte Boulenger transfère le siège social à Paris, 18 rue de Paradis. À sa mort, survenue trois ans plus tard, Paul-Hyppolite et Alexandre Boulenger lui succèdent. En 1920, l’entreprise H.B. & Cie rachète la Manufacture de Montereau, propriétaire de la marque Creil-Montereau, et devient H.B.C.M (Hippolyte Boulenger-Creil-Montereau). Elle ferme ses ateliers de Choisy en 1934, ceux de Montereau en 1955.


简体中文EnglishFrançaisItalianoРусскийEspañol