TABLEAU | OBJETS D'ART | MOBILIER

Marie Madeleine Pénitente, Huile sur Panneau, Milieu du XVIIème Siècle

Marie Madeleine Pénitente, Huile sur Panneau, Milieu du XVIIème Siècle

2 500

Epoque

Technique

Belle représentation religieuse de Marie-Madeleine dans son cadre d’époque Louis XIV

78 avenue de Suffren, Paris, France - 75015
0695560298
  Contacter le vendeur

Description


Marie-Madeleine en Prière.

Huile sur panneau de chêne.
Marie-Madeleine est représentée dans une grotte, en prière devant un crucifix, un crane, une bible, un mortier et un pot d’encens.
Dans son cadre d’origine en bois sculpté et doré à motifs de feuilles de laurier.

ECOLE FRANCAISE DU XVIIème SIECLE.
DEBUT DU REGNE DE LOUIS XIV.

Dimensions :
Vue : 15,8 cm de diamètre.
Cadre : 23,8 cm de diamètre.

Marie de Magdala, ou Marie Madeleine, appelée aussi Marie la Magdaléenne dans les Évangiles, est une disciple de Jésus qui le suit jusqu’à ses derniers jours, assiste à sa Résurrection et qui a donné naissance à une importante figure du christianisme.
Elle est citée au moins douze fois dans les quatre évangiles canoniques, plus que la plupart des apôtres. L’Évangile selon Jean, écrit au plus tôt vers 802, en fait la première personne à avoir vu Jésus après sa Résurrection, chargée d’avertir les apôtres.
La tradition et l’iconographie chrétienne s’appuient sur les textes canoniques et apocryphes pour donner plusieurs visages de Marie de Magdala, d’abord l’épouse spirituelle du Christ («Sponsa Christi») et l’apôtre de la Révélation («l’apôtre des Apôtres», selon la formule d’Hippolyte de Rome), puis à partir du IVème siècle la pécheresse reniée et bafouée mais repentie, le Moyen Âge s’emparant de nombreuses légendes pour fabriquer une sainte.
Au XIIème siècle, Jacques de Voragine reprend dans La Légende dorée une tradition provençale qui raconte qu’après avoir accosté aux Saintes-Maries-de-la-Mer et avoir évangélisé la région, Marie de Magdala aurait vécu la fin de sa vie en prière dans la grotte aujourd’hui sanctuaire de Sainte-Baume (massif de la Sainte-Baume). Son tombeau supposé se trouve dans la basilique Sainte-Marie-Madeleine à Saint-Maximin-la-Sainte-Baume (France), gardé par les dominicains.


简体中文EnglishFrançaisItalianoРусскийEspañol