TABLEAU | SCULPTURE | TAPISSERIE | CADRE ANCIEN

Louis Gallait (1810-1887) Portrait de Madame Picke Sanguine sur papier,

Louis Gallait (1810-1887) Portrait de Madame Picke Sanguine sur papier,

325

Dimensions H. 17.5 cm × l. 12.5 cm
Epoque

Technique

Taille

Louis Gallait (1810-1887)
Portrait de Madame Picke
Sanguine sur papier,

Paris (75010), France - 75010
0676497593
  Contacter le vendeur

Louis Gallait (1810-1887)
Portrait de Madame Picke
Sanguine sur papier,
17,5 x 12,5 cm
Cachet de l’atelier de Louis Gallait en bas à droite
Sur un support en carton (24 x 18 cm), avec numéro d’inventaire (dwg 282) en bas à droite Inscrit « Par Louis Gallait 1810-1887 », Etude pour le portrait de Madame Picke belle-mère de l’artiste. Un exemplaire de ce tableau se trouve actuellement au musée de Tournai (Belgique) au Musée de Gand « au verso du montage
Provenance: Famille de l’artiste
Comme indiqué au verso du mont, ce dessin est une étude préparatoire au le portrait de Madame Picke (1847), la belle-mère de l’artiste ,conservé au Musée royal des Beaux-Arts de Bruxelles, il est intéressant de comparer la version finale de ce portrait semi-intime semi-officiel avec notre dessin. Bien sûr, il y a plus de liberté et de spontanéité dans le dessin.

Louis Gallait est un artiste belge né à Tournai en 1810. Étudiant à l’Académie des Beaux-Arts de Tournai, il complète sa formation à Anvers. En 1833, il expose à Bruxelles « Le Christ guérissant les aveugles », tableau très apprécié du public et acheté par souscription publique à la cathédrale de Tournai. L’année suivante, il se rend à Paris et travaille dans l’atelier de Paul Delaroche. De retour en Belgique, Gallait a créé une école d’histoire peignant dans un style romantique. Très estimé en France, il a reçu plusieurs commandes de peintures historiques pour le musée de l’Histoire de la France, créé par Louis-Philippe dans une aile du château de Versailles. Il a également eu de nombreux portraits commandés, dessinés ou peints. Il a réalisé le portrait de Georges Sand et de Frédéric Chopin, rencontrés à Paris. Beaucoup de ses œuvres, comme le portrait inspiré de ce dessin, sont présentes dans des musées belges tels que le Musée royal des beaux-arts de Bruxelles.