TABLEAU | OBJETS D'ART | MOBILIER

La Présentation au Temple, Huile sur Panneau d’après Paul Véronèse, 19e Siècle

La Présentation au Temple, Huile sur Panneau d’après Paul Véronèse, 19e Siècle

2 800

Epoque

Technique

Beau tableau reprenant une célèbre peinture de Paul Véronèse

78 avenue de Suffren, Paris, France - 75015
0695560298
  Contacter l’antiquaire

Description


LA PRESENTATION AU TEMPLE.
D’après Paul Véronèse (Vérone 1528 – Venise 1588)


Huile sur panneau.

D’après la célèbre peinture de Véronèse réalisée pour l’orgue de San Sebastiano de Venise en 1559-1560.
Dans son riche cadre ajouré en bois doré à motifs de coquilles Saint-Jacques, feuilles d’acanthe et enroulements.

ITALIE, XIXème SIECLE.

Au dos du panneau cachet de cire rouge avec armoiries et trace d’un cachet de cire beige.

Au dos inscriptions en latin :
“Quod opus de Christo Jesu inTemplo Oblato
Paulus VERONENSIS
Pictor eximius
Penicillo expressit franciscus
Villamena Assisias aere incisum
Admodum ill. Et Rmo D.D. Marcello Vestrio BARBIANO
Secretario apostolico virtutum patrono D.D.D.
Romae cum privilegio Sumini Pontificius atque
Superiorum permisso Anno sesquimillesimo
Nonagesimo septimo”

Dimensions :
Vue : hauteur 31,7 cm x longueur 43,5 cm.
Cadre : hauteur 65,8 cm x longueur 75 cm.

Marcello Vestrio Barbiano était le secrétaire du pape Clément VIII (pape de 1592 à 1605)
Francesco Villamena (1566-1624) réalisa une gravure de cette œuvre en 1597 qu’il dédia au secrétaire apostolique Marcello Barbiano.

L’église San Sebastiano de Venise est une église du XIVème siècle.
Le frère Angelo di Corsica, hiéronymite de l’ordre de saint Jérôme de Pise, est venu à Venise en 1393 pour y ériger trois ans plus tard, un couvent et une chapelle dédiés à Sainte-Marie, pleine de grâce et de miséricorde. Après de longues disputes avec le pasteur Angelo Raffaele, les hiéronymites ont pu construire, en remplacement de l’oratoire, l’église qui a été terminée en 1468 et consacrée au martyr Saint Sébastien.
Elle est remaniée entre 1506 et 1548 par l’architecte Antonio Abbondi (surnommé le Scarpagnino) qui modifie l’orientation de la façade et lui donne un caractère classique, avec des colonnes corinthiennes et un fronton surmonté de trois statues.
En 1553, le prêtre Bernado Torlioni qui avait rencontré Véronèse à Vérone, le fait venir auprès de lui pour lui confier les peintures de l’église.
L’intérieur est d’une grande simplicité architecturale mais richement et entièrement décorée par des fresques et peintures de Véronèse qui travailla pendant près de quinze ans à la décoration de l’église dans laquelle il a d’ailleurs été inhumé en 1588.
La décoration du plafond de la sacristie par Véronèse fut réalisée en 1555, avec le Couronnement de la Vierge et les Quatre évangélistes. On lui demanda ensuite des panneaux ronds, ovales ou carrés, destinés à être insérés dans le plafond de la nef. Il y raconte trois scènes du Livre d’Esther, entourées d’anges, de balustrades décoratives et de figures allégoriques : Esther présentée au roi Assuérus, le Couronnement d’Esther et le Triomphe de Mardochée.
Véronèse est de nouveau invité à travailler à l’église San Sebastiano en 1558 où il fut chargé de peindre, sur la partie supérieure des murs, des séquences de la vie du saint.
Entre 1559 et 1561, il décora les volets de l’orgue avec la Présentation au Temple puis le panneau de l’autel. On y voit La Vierge en gloire avec saint Sébastien et d’autres saints, et à droite de l’autel la Vierge, sainte Catherine et un moine.
Puis, un peu plus tard vers 1565, il réalisa pour le chœur de l’église trois œuvres illustrant d’autres événements de la vie du saint dont Saint Marc et saint Marcellin encouragés par saint Sébastien sur le chemin du martyre et Le Martyre de Saint Sébastien.


简体中文EnglishFrançaisItalianoРусскийEspañol