TABLEAU | SCULPTURE | TAPISSERIE | CADRE ANCIEN

Ecole Française du XIXe Siècle, Nature Morte Romantique avec une épée, un Livre et des Roses

Ecole Française du XIXe Siècle, Nature Morte Romantique avec une épée, un Livre et des Roses

1 995

Epoque

Technique

Taille

Ecole Française du XIXe Siècle, Nature Morte Romantique avec une épée, un Livre et des Roses

Paris (75010), France - 75010
0676497593
  Contacter le vendeur

Ecole française du XIXe siècle
Une Nature morte romantique avec une épée, un livre, une bouteille et des roses blanches et rouges
Huile sur toile
54,5 x 68 cm
Encadrement moderne  68 x 82 cm
Signée en bas à gauche (à peine lisible) « J Tassart »?
En assez bon état: restaurations visibles (voir photos) en haut à gauche autour du verre et de la bouteille.

Cette nature morte impressionnante est aussi une allégorie de la littérature épique qui s’épanouit à cette époque avec des auteurs tels que Walter Scott et ses disciples. Les roses rouges et blanches pourraient faire référence à la célèbre guerre des roses en Angleterre. L’épée et le casque évoquent chevalerie, guerres du Moyen Âge et de la Renaissance. Le livre se réfère évidemment à la littérature puisque le verre et la bouteille évoquent l’inspiration de l’écrivain. Le style et l’inspiration sont très caractéristiques de l’époque Napoléon III, l’empereur français et ses favoris étaient friands d’évocations historiques et d’œuvres d’art évoquant une histoire nationale idéalisée.

La signature est difficile à lire car cette partie du tableau est très sombre, mais sous une lumière artificielle, on peut lire « J Tassart ». Un peintre nommé Jules-Edmond Tassart, actif à cette époque et décédé en 1895, pourrait être le créateur de notre tableau. Il fut l’élève de Brissot de Warville et exposa aux célèbres Salons de 1877 à sa mort. Il était également membre de la Société des Artistes Français. Un peintre nommé Jules-Edmond Tassart, actif à cette époque et décédé en 1895, pourrait être le créateur de notre tableau. Il fut l’élève de Brissot de Warville et exposa aux célèbres Salons de 1877 à sa mort. Il était également membre de la Société des Artistes Français. Un peintre nommé Jules-Edmond Tassart, actif à cette époque et décédé en 1895, pourrait être le créateur de notre tableau. Il fut l’élève de Brissot de Warville et exposa aux célèbres Salons de 1877 à sa mort. Il était également membre de la Société des Artistes Français.