TABLEAU | SCULPTURE | TAPISSERIE | CADRE ANCIEN

Charles-Emile Jacque (1813-1894) Trois études de têtes de mouton crayon et rehauts de gouache blanche sur papier

Charles-Emile Jacque (1813-1894) Trois études de têtes de mouton crayon et rehauts de gouache blanche sur papier

315

Dimensions H. 5.6 cm × l. 6.8 cm
Epoque

Technique

Taille

Charles-Emile Jacque (1813-1894)
Trois études de têtes de mouton
crayon et rehauts de gouache blanche sur papier

Paris (75010), France - 75010
0676497593
  Contacter le vendeur
Catégories : ,

Charles-Emile Jacque (1813-1894)
Trois études de têtes de mouton
crayon et rehauts de gouache blanche sur papier
Tampon de la succession de l’artiste en bas à droite
5,6 x 6,8 cm 5,8 x 3,9 cm 5,8 x 3,9 cm dans un montage ancien, le dos est également d’origine avec annotations et cachet de cire de collection (le cadre est moderne) dimensions totales avec cadre: 33 x 24,5 cm

Charles Emile Jacque est né en 1813 à Paris. Il fait partie de la première génération de peintres à quitter Paris pour Barbizon et la forêt de Fontainebleau. Charles Jacque était également un membre fondateur et influent des «Hommes de 1830» (aussi appelés l’Ecole française du paysage), un mouvement artistique qui, sous l’impulsion de la Révolution de 1830, a cherché de nouvelles directions dans la peinture de paysage. Ses représentations sensibles des bergers et de leurs troupeaux forment l’un des ensembles d’œuvres les plus cohérents et les plus importants produits par le mouvement. Au cours des années 1840, lui et son ami, Jean-François Millet ont déménagé au village de Barbizon où ils ont estimé qu’ils pouvaient représenter la nature de manière plus réaliste. Jacque y acheta une maison et, influencé par la technique de Narcisse Diaz et les thèmes de Francisque Millet, il trouva son inspiration dans les poulaillers, les porcheries et les troupeaux de moutons au pâturage.